Chaque bloc de pierre renferme une statue et c'est le rôle du sculpteur de la découvrir comme disait un célèbre sculpteur italien.

Mon plaisir commence là. Je me promène dans la nature, dans des zones potentiellement marbrières. Je vois un gros cailloux calcaire. Et s'il était cristallisé ? J'en casse un bout pour voir l'intérieur. Effectivement, il l'est entièrement, c'est donc du marbre. Mais que faire de cette pierre informe? Je la regarde, la soulève, la tourne dans tous les sens et commence à imaginer. Et si un animal ou autre était coincé à l'intérieur et j'essayais de le libérer ? Mais avant, il faut en savoir plus. Elle est pleine de veinages, de couleurs? A t-elle un sens de sédimentation, des fissures? Je la mouille, la nettoie, enlève les parties friables. Je l'étudie. Ca y est! J'ai trouvé le sujet à en extraire. Je dessine donc une esquisse de celui-ci que je transfère sur le bloc. Maintenant, la pierre est prête. La taille directe va commencer.......




Le sujet principal est le monde des animaux pour leurs beautés et leurs symbolismes. Les blocs sont sculptés généralement dans un style réaliste et les formes sont épurées afin de conserver l'élégance de la forme, la douceur du toucher et la luminescence naturelle du marbre (mes références en sculptures animalières sont Rembrandt Bugatti et Francois Pompon).



Certaines pièces sont sculptées aussi dans un style brut, en conservant les stigmates de la taille ainsi que des parties non taillées révélant les couleurs naturelles et les cristaux de la pierre


Pour leurs présentations, les sculptures sont associées à des socles en marbre de Carrare ou en fer noir. Elles sont toutes des créations personnelles, mais toute création à la demande est aussi possible.



PROCESSUS

La taille directe est très rarement utilisée dans la sculpture de marbre. Généralement, un modêle est premièrement créé en argile ou en platre par le sculpteur modeleur. Ensuite le processus n'est plus artistique mais industriel avec mesures du modêle pour des metteurs aux points et reports de celles-ci grâce à un pantographe sur le bloc de marbre, taillé alors par des praticiens (aujourd'hui, des automates de sculptures avec mesures laser font ces étapes industrielles).

La taille directe n'utilise, par contre, pas de modêle. En fonction de la complexité du bloc, le sujet est dessiné directement sur le bloc de marbre ou par l'intermédiaire d'un patron préalablement dessiné. Ce processus alterne alors successivement des phases de sculptures, de vérifications de la taille et d'égalisations. Dans ce cas, le sculpteur est le seul intervenant de la conception artistique de l'oeuvre jusqu'à sa réalisation en marbre.

ESQUISSE PREPARATOIRE



PREPARATION, DEGROSSISSAGE


SCULPTURE, FINITIONS



Les outils utilisés sont perforateur, masse, coins éclateurs, massette, burins, gradines, pointerolles, ciseaux, meuleuse d'angle, minimeuleuse, rapes, éponges diamantées, feuilles diamantées, ...

Etapes du processus de taille directe à partir d'un bloc de marbre noir.







SOURCES

Ma matière première est le marbre, choisi pour ses multiples qualités (densité, dureté, brillance, toucher, ....). Les blocs sont monochromes de préférence (avec veinages ou non) pour que le relief de la sculpture soit mis en valeur et plutôt blancs pour que la lumière soit reflétée par son relief. Par contre, des sujets peu sculptés sont privilégiés pour les marbres multicolores afin de mieux apprécier les couleurs de la pierre.

Le marbre est une roche sédimentaire calcaire ou dolomitique dont la structure a été métamorphisée, densifiée et transformée en cristaux de calcite, par pressions et échauffements, lors de la formation des montagnes principalement. Les inclusions argileuses et minérales présentes dans la roche avant le métamorphisme donnent alors au marbre ses diverses colorations et veinages polychromes (si la cristallisation est partielle, moins de 75%, on parle de pierre marbrière). Parmis tous les marbres, le marbre brèche, à l'aspect d'une mosaique, est crée par agglomération de débris de roche calcaire avec de l'argile et cristallisation.

Mes principaux marbres taillés proviennent des carrières de CARRARE, car ceux sont les plus purs au monde et aussi les plus chers. Les noms de ces marbres sont :
MICHELANGELO (CM), célèbre blanc légèrement tacheté
ARABESCATO (CA), recherché blanc avec arabesques anthracites
STATUARIO (CS), le plus précieux, avec sa blancheur translucide
CALACATTA (CC), précieux blanc créme avec veinages miel et gris
VENATINO (CV), blanc avec veinages gris

Mais aussi des marbres particuliers :
BLANC DE MACEDOINE (MB), blanc pur réputé pour sa finesse
ROSE DU PORTUGAL (PR), rose saumoné sans veinage
KUROS DE ST PONS DE THOMIERES (TK), multicolore et nacré
ROUGE DE ST PONS DE THOMIERES (TR), célèbre rouge avec veinages blanc

De plus, j'adore découvrir localement des belles pierres dans la nature provencale et ligure. Mon plaisir de sculpteur est alors décuplé par celui de découvreur de pierres non commercialisées, uniques et oubliées, principalement des marbres, certains dans d'anciennes carrières abandonnées. Elles sont :
NOIR (RN), marbre noir pur et marbre noir avec veinages blanc
ANTHRACITE (RA), marbre anthracite avec filaments or
GRIS (RG), marbre gris avec filaments blanc
CORAIL (LC), marbre brèche rose corail et ocre
CHOCOLAT (LM), marbre brèche marron chocolat et ocre
FAUVE (LF) , calcaire marbrier fauve, jaune et corail

Les codes entre parenthèses, correspondant aux types de marbre, apparaissent dans le portfolio pour chaque statuette avec ses dimensions.






ORIGINES

Les carrières de marbre de Carrare des Alpes apuanes en Toscane se situent dans trois vallées Colonnata, Ravaccione et Fantiscritti avec acces par ce célebre pont de l'époque romaine.



Le marbre de Carrare est universellement connu comme un des marbres les plus prisés pour sa blancheur avec peu de veinages. Il était déjà utilisé dans l'antiquité par les étrusques. A partir du 2ième siècle avant notre ère, les romains ont développé l'extraction de ce marbre pour leurs constructions publiques, sculptures et autres demeures patriciennes. L'extraction s'est interrompue à la chute de l'empire romain, pour reprendre lors de la renaissance italienne jusqu'à aujourd'hui. Ce marbre fut alors à nouveau utilisé pour les sculptures par des artistes célèbres comme Michel-Ange.

CARRIERE DE MARBRE DE CARRARE QUALITE MICHELANGELO




Le marbre de Macédoine, extrait des carrières proches de la ville antique de Stibera (aujourd'hui Prilep), est connu par sa blancheur et sa finesse. L'extraction de ce marbre, datée de 500 avant notre ère, a prospéré sous l'époque romaine quand les carrières furent utilisées pour la production de sculptures. Ce marbre est aujourd'hui utilisé pour la construction d'édifices internationaux prestigieux.

ANCIENNE CARRIERE DE MARBRE BLANC DE MACEDOINE




Localement, certaines falaises des montagnes de Ligurie occidentale sont constituées de roches calcaires argileuses, de couleurs ocre et noire. De ces roches sont extraits des marbres noir pur, des marbres noir avec veinages blanc et des marbres anthracite avec filaments or. Ces petits filons, aujourd'hui abandonnés, ont été exploités au cours des XIXième et XXième siècle. Ces marbres furent utilisés pour la construction de palaces et d'édifices religieux renommés. De plus, à l'est du massif volcanique de l'Estérel, le sol est constitué principalement de roches métamorphiques et de roches calcaires certaines cristallisées en Marbre.

ANCIEN FILON DE MARBRE NOIR





PARCOURS SUCCINT

Enfant, je collectionnais pierres, minéraux et fossiles. Elevé en Provence, l'art et la nature avaient une place importante dans mon univers. Néanmoins, je fis des études scientifiques, devins ingénieur en informatique et travailla dans cette branche de nombreuses années. Mais, mon intérêt pour les arts plastiques ne m'a jamais quitté. J'ai pratiqué en parallèle la peinture et lors de cours de dessin, j'ai été initié aussi au modelage. J'ai alors adoré créer des petits bustes, de personnalités publiques notamment. Mais le rêve ultime était la taille de pierre. Ce métier vieux comme l'humanité m'a toujours fasciné. En fait, la confrontation physique exigeante et sans concession avec celle-ci me manquait. Apres quelques sculptures avec des pierres tendres, c'est grâce au symposium de sculptures en Marbre de Carrare organisé par le sculpteur professionnel TIZIANO que j'ai pu m'essayer à la taille de blocs de marbre.

Ce fut une révélation. Depuis, je me consacre entièrement à la taille de pierres et je suis devenu sculpteur professionnel.


EXPOSITIONS

2018 : Galerie DEVINA à ANTIBES



2018 : Galerie JAR'M à VALLAURIS



2019 : Galerie CAS'ART à VALLAURIS



2019 : Galerie ROMEO à VALLAURIS